Blog d'aide aux youtubeurs

Youtube modifie les règles de monétisation

Durcissement des règles de monétisation pour les youtubeurs

Il y a 11 ans (2007), youtube donnait la possibilité de monétiser les vidéos et gagner de l'agent pour les youtubeurs qui étaient intégrés au Programme Partenaire Youtube (Youtube Partner Program "YPP"). A cette époque l'entrée au YPP était assez arbitraire et les conditions restaient floues puisque 2 chaînes présentant les mêmes caractéristiques étaient ou pas intégrées au programme.

Le 6 avril 2017, Ariel Bardin, responsable de la gestion produit chez youtube, annonçait sur le blog officiel de Youtube que seules les chaînes ayant un cumul d'au moins 10.000 vues (sans délais) pourraient monétiser leurs vidéos.

A peine 9 mois plus tard, le 16 janvier 2018 Neal Mohan et Robert Kyncl, respectivement directeur des produits et directeur des affaires chez Google, publiaient un communiqué annonçant les changements de critères pour l'adhésion au programme partenaire. Du seul critère de 10.000 vues, les conditions passeront à 1.000 abonnés et 4.000 heures de visionnage durant les 12 derniers mois à partir du 20 février 2018.

Mais quel est l'impact réel pour les créateurs sur Youtube ?

Plus que la monétisation, qu'offre le programme de partenariat de Youtube

Comme à leur habitude, les journaux ne voyant les Youtubeurs que comme des gamins se faisant de l'argent en enregistrant des vidéos dans leur chambre, se sont arrêtés à la démonétisation des chaînes que la modification des règles entrant en vigueur le 20 février, va engendrer.

Qu'offre le programme de partenariat aux créateurs ?

L'association d'un site Internet avec sa chaîne Youtube

Tous les créateurs peuvent créer des fiches à des vidéos ou même paramétrer l'écran de fin, même s'il ne fait pas parti du programme partenaire de Youtube. Mais seuls les partenaires peuvent associer un site Internet à leur chaîne Youtube. Se sont les seuls à pouvoir placer un lien cliquable vers un site dans les fiches ou l'écran de fin.

Pour une entreprise, ou une personne ayant des articles sponsorisés sur son blog ou son site, cela peut avoir une conséquence sur les revenus indirects de la chaîne.

Selon le communiqué du 16 janvier 2018, les créateurs bénéficiants de cette fonctionnalité et ne restant pas dans le YPP après le 20 février ne perdront pas ce lien entre leur site et leur chaîne Youtube.

Le super Chat

Même si tous les créateurs peuvent faire des vidéos en directes (lives) seul les membres du YPP pourront profiter de la fonction du super Chat pendant ces derniers.

Le super chat permet aux participants des lives de payer, pour que leurs commentaires apparaissent au-dessus des autres et d'une autre couleur, pour que le Youtubeur puisse les voir et y répondre.

On comprend, qu'il s'agit d'un élément de la monétisation de la chaîne et que cette fonction ne soit pas disponible si le créateur ne fait pas parti du YPP.

Le Sponsoring

Cette fonctionnalité n'existe que sur Youtube gaming et permet aux spectateurs d'acheter des produits numériques via des paiements récurrents (abonnement). Comme pour le point précédent c'est un élément de monétisation des chaînes et n'est donc possible que pour les créateurs faisant parti du programme de partenariat Youtube.

L'accès aux Networks

Une des conditions demandées par les networks est que le créateur appartienne au YPP. C'est la condition qui permet au Network de se rémunérer via les publicités présentent sur les vidéos du Youtubeurs. Si votre chaîne disparait du YPP, il est fort à parier que votre Network vous lâchera.

Qui sera exclu du programme de partenariat de Youtube ?

Avant la modification du 20 février 2018, qui est concerné par la règle des 10.000 vues ?

90% des chaînes sur Youtube ne réalisent pas les 10.000 vues et ne font donc pas parti du YPP. Ces 90% de chaînes Youtube ne représentent que 5% du total des lectures. Donc 90% des chaînes Youtube ne sont pas impactées par les nouvelles règles de monétisation.

Sur les 10% restantes, combien seront impactées par ces nouvelles règles de monétisation ?

Les nouvelles conditions exigent qu'en plus du nombre de vues, le créateur possède au moins 1.000 abonnés. Seul 5% des chaines de Youtube, atteignent cette limite des 1.000 abonnés. Ce qui veut dire que 50% des 10% qui pouvaient monétiser leur chaîne, ne pourront plus le faire à partir du 20 février. Mais Youtube a annoncé que tous les créateurs étant inclus au programme de partenariat de Youtube, garderont un accès aux outils qu'offre ce programme, même si leurs vidéos n'étaient plus monétisées.

Donc si l'on ajout la nouvelle barre des 4.000h de vues/an, l'impact de ces nouveaux critères pour être partenaire Youtube ne touchera pas plus de 2% à 3% des chaînes Youtube !

Pourquoi Youtube modifie les critères de monétisation ?

Pourquoi ces nouveaux critères pour entrer au YPP

Beaucoup de journaux cherchant à remplir leurs pages, ont expliqué que suite à certaines erreurs de gros créateurs, Youtube a décidé de durcir les règles de monétisation. Hors mis le fait que Youtube avait annoncé depuis plusieurs mois ce changement, on voit de suite qu'aucun des gros youtubeurs ne sera impacté par ces changements. Donc, non ce n'est pas la raison.

Du coup, si seulement 2% à 3% des chaines vont être impactés, pourquoi Youtube change les règles  de monétisation ?

Comme le dit la première phrase du communiqué de Youtube, l'année 2017 fut particulièrement difficile pour les créateurs. Suite à une perte d'annonceurs, Youtube a déployé dans l'urgence un algorithme démonétisant les vidéos selon certains critères plus drastiques. Jumelé aux délais de réclamation pour monétiser de nouveau la vidéo, cette modification a fait perdre une grande partie des revenus des grosses chaînes Youtube. Mais ce filtre de démonétisation des vidéos selon leur contenu, n'a rien à voir avec les critères de sélection pour entrer dans le programme de partenariat Youtube, puisqu'il ne s'applique que sur des vidéos de chaînes déjà membre du programme.

Est-ce que les nouveaux critères de sélection pour devenir partenaire Youtube, ne sont là que pour plaire aux annonceurs, comme le disent beaucoup de journaux ou blogs ?

Suite à la fuite d'annonceurs comme AT&T, Coca-Cola, Pepsico et Walmart qui avaient constaté que leur annonces passaient parfois sur des vidéos à caractères antisémites, racistes, incitant à la haine ou même faisant l'apologie du terrorisme, Youtube avait déjà adopté un critère de sélection pour diminuer les chaînes venant polluer l'environnement du diffuseur. Pour limiter l'accès au programme de partenariat de certaines chaînes copiant le contenu de grosses chaînes et touchant de l'argent, ou encore pour limiter l'intérêt d'ouvrir une nouvelle chaîne après s'être fait exclure du programme de monétisation, Youtube a mis en place le 6 avril 2017 un critère simple qu'une chaîne devait au moins atteindre les 10.000 vues et que l'intégration au programme se ferait manuellement après vérification du contenu de la chaîne. Mais Youtube à souhaiter affiner ses critères.

Mais pourquoi ?

Favoriser la qualité à la quantité

Depuis la création de Youtube, Google ne gagne pas d'argent. Depuis plusieurs années, Google investit plusieurs milliards d'euro par an pour Youtube (3 milliards/an).

Environ 300h de vidéos sont mis en ligne chaque heure (7.200h/jour). Cela engendre de très grands frais de Datacenter, entre les entrepôts, les machines, l'énergie, les employés, ... La quantité de vidéo engendre des frais très importants.

Et si le but de ses nouvelles règles, était aussi pour tirer enfin un peu de profit ?

Le quota de 1.000 abonnés ne sera atteint que par 10% des chaînes, ce qui peut décourager ceux qui souhaitent gagner de l'argent facilement, juste en postant quelques vidéos qui feront le buzz. Cela engendrera des heures de visionnage, mais pas d'abonnés.

Le quota des 4000h/an est la preuve que le but est de favoriser la qualité à la quantité. Si on prend une chaîne avec des vidéos de 10 minutes, si les vidéos sont intéressantes elles seront regardées en entier. Du coup pour obtenir 4000h, il suffit 24.000 visionnages (au lieu des 10.000 vues actuelles). Par contre si les vidéos ne sont pas de qualité et que le temps de visionnage ne dépasse pas la minute, il faudra 240.000 visionnages, ce qui est beaucoup plus long et compliqué.

Donc, loin d'être néfastes, les nouvelles règles d'entrée au programme de partenariat, vont favoriser la qualité à la quantité. Beaucoup pourraient être découragés de poster des vidéos, s'ils ne sont pas motivés et passionnés par l'aventure.

Mais Youtube, souhaitant offrir la possibilité à chacun d'exister a mis en place, en parallèle à ces nouvelles règles, un programme de mise en avant des petites chaînes. Du coup, toutes les personnes travaillant pour réussir, pourra le faire, même avec ces nouvelles règles.

Posts Similaires
Youtube généralise la démonétisation des chaînes posant problème

Youtube clarifie sa ligne directrice et les sanctions appliquées aux Youtubeurs, petits ou grands, pour les vidéos qui ne respectent pas les règles du réseau. La PDG de Youtube Susan Wojcicki a déclaré vouloir trouver le bon équilibre entre censure et liberté d'expression.

Youtube, comment j'ai obtenu 65.000 abonnés ?

Je vous apprends comment j'ai réussi à obtenir plus de 60.000 abonnés sur Youtube. Une méthode simple et qui fonctionne, puisque je l'ai fait moi-même.

Lancement du café des Youtubeurs

Ouverture du café des youtubeurs. Un blog et forum pour les Youtubeurs. Recevez des conseils, posez vos questions et faites de la pub pour votre chaîne Youtube.

A propos de

Anciennement consultant en informatique, aujourd'hui photographe.

Il a travaillé pendant plus de quinze ans pour une multinationale dans le secteur de l'ingénieurie Informatique.

Durant ces années, il a participé à des projets sur les systêmes de facturation et la conception des sites Internet de différentes Banques et opérateurs téléphonique à travers le monde

Senior Analyst Programmer/Team Leader, il a participé et dirigé des projets sur les plus gros clusters d'Europe.

Photographe professionnel depuis 2011, il dispense des stages photo à Paris et sur Internet. Il a créé sa chaîne Youtube qui contient plus de 65.000 abonnés

Il habite à Rennes, en ile et vilaine .

Sur Internet :

A Paris :

Le Blog :

La chaîne Youtube :

Gérer son site :

Un commentaire pour "Youtube modifie les règles de monétisation"